La Cote de Granit Rose

Le mois de mai est synonyme de deux choses: mon anniversaire et les weekends de 4 jours. Cette année, ces deux éléments ont donné un weekend en amoureux sur la cote de granit rose. Je remercie encore ma chérie pour ce cadeau bien sympa. Vendredi, direction donc Plestin les grèves dans les côtes d’Armor. Situé à limite du département avec le Finistère, Plestin ferme la cote de granit rose. Cette dernière s’étend Normalement de Perros Guirrec à Trebeurden. C’est entre ces deux localités que l’on observe vraiment la couleur rosâtre de la pierre.

Après deux heures de route, nous arrivons donc au lieu dit de la Corniche. Devant nous, un hôtel qui de prime abord semble un vieux. Nous avons été vite enchanté par les lieux… Les gérants de l’établissement nous ont accueilli avec la plus grande gentillesse comme on n’est plus habitué de nos jours. Comme convenu, notre appart-hôtel fait fasse à une magnifique baie s’ouvrant sur la Manche. Tout simplement magnifique! Après une petite marche le long de l’anse jouxtant la côte, nous glissons dans l’eau chaude de la piscine. S’ensuit une séance de hammam, histoire de bien être détendu.

Le lendemain, nous partons pour la journée découvrir ce littoral si sauvage. Baies, anses et autres pointes rocheuses s’enfilent les unes après les autres. La mer turquoise nous fait les yeux doux, mais nous n’avons pas le courage pour y aller. L’eau est encore un peu fraîche et nous n’avons pas prévu les combinaisons.
En fin de journée, nous rentrons à notre hôtel pour nous détendre une fois de plus dans la piscine et le hammam avant d’aller dîner dans un petit restaurant à Locquirec.

Dimanche matin, nous partons en direction de Pleumeur-Bodou, afin de visiter la cité des télécoms. Le musée retrace l’épopée des télécoms début à nos jours.
L’ensemble du parcours est très intéressant cependant les nombreux panneaux descriptifs peuvent rebuter ceux qui n’aiment pas lire. Heureusement l’exposition temporaire sur les illusions d’optiques, nous a permi de nous divertir avec quelques fous rires. Pour finir notre visite, l’immense dôme blanc, le radôme, héberge l’antenne qui a permis la première transmission vidéo en direct des USA en 1962.

Après le spectacle retraçant l’aventure du site, nous prenons la route du retour. Le weekend est fini et nous avons apprécié ce moment de repos. La prochaine étape sera l’exploration du pays de Léon, c’est à dire le Finistère Nord.

Laisser un commentaire